Qu’est-ce que le seitan ?

Le seitan est un produit riche en protéines, généralement à base de farine de blé ou d’épeautre ou de gluten. Le seitan est très riche en protéines de blé ou d’épeautre. Les protéines d’épeautre ou de blé contiennent beaucoup de gluten. Le seitan de Bertyn est bio, c’est-à-dire que ses ingrédients sont biologiques.

‘Seitan’ vient du mot japonais ‘sei’, signifiant « être, devenir, à base de » et du mot ‘tan’, comme dans tanpaku, signifiant « protéines ». En d’autres termes, ‘seitan’ signifie ‘à base de protéines’.

Le seitan fut découvert en Chine et au Japon il y a plus de 1 000 ans par les Bouddhistes Zen en tant que succédané de viande ou de poisson.

Dans la cuisine chinoise, le seitan est appelé ‘mian juin’ (mien chin ou mien ching). Le seitan était mangé par des moines bouddhistes chinois Mahayana, qui étaient des végétaliens très stricts. Aujourd’hui, il est servi comme simili canard ou simili poulet dans les restaurants chinois et vietnamiens. Il est alors une alternative pour les animaux. Le simili canard ou simili poulet est fréquemment consommé avec des arachides ou des champignons. En Chine, le seitan est souvent mangé au petit-déjeuner avec du porridge de riz cuit (congee).

Dans la cuisine japonaise, le seitan est souvent traduit par ‘fu’ qui signifie ‘gluten’. Le philosophe japonais George Ohsawa (1893-1966) a fait découvrir le seitan bio à l’Occident dans les années 1960. Pour nombre de personnes, George Ohsawa est le symbole de la macrobiotique. Dans la cuisine vietnamienne, le seitan est souvent appelé ‘mi cang’ ou ‘mi can’ et fait ainsi référence au gluten de blé. Avec le tofu, le seitan est un aliment de la cuisine bouddhiste vietnamienne, fortement influencée par la Chine. Dans la cuisine végétarienne et végétalienne, le seitan est consommé pour en remplacement de la viande. De nombreux végétariens et végétaliens préfèrent le seitan bio au tofu ou tempeh.

Inspiration pour cuisiner avec bertyn

voir nos recettes